Campement de Verdun : la démagogie municipale – 13 juin 2023

par | Juin 13, 2023 | Communiqués

La surenchère à l’extrême gauche entre le DAL et la municipalité sur les questions de l’hébergement conduit à des actions médiatiques afin d’utiliser ces situations dans le cadre d’une concurrence politicienne. Elle masque la réalité de la problématique du logement. 

Evidemment Grenoble ne peut pas accueillir toute la misère du monde et les appels répétés d’Eric Piolle à traverser les frontières, les délibérations du Conseil Municipal sur le logement inconditionnel accordé à quiconque franchit le sol de Grenoble relèvent d’une démagogie  absolue étant impossible à assurer. Si Grenoble tenait les objectifs de logements sociaux supplémentaires affichés par la municipalité, elle urbaniserait la quasi-totalité des espaces de respiration subsistants dans la ville pour en construire encore 4000 – soit un taux de 100 % dans les nouvelles opérations –  et ne résoudrait rien.

La municipalité dispose de centaines de logements sociaux vides à l’Abbaye totalement disponibles dans le cadre de l’urbanisme transitoire, de centaines de logements sociaux qui ne trouvent plus preneurs dans des cités ghettoïsées. Elle a disposé pendant des années de centaines de logements vides à Villeneuve. Elle ne les met jamais à disposition de l’hébergement d’urgence. 

De plus, le logement de primo-arrivants Africains et de l’Est dans des cités déjà dégradées avec une absence d’accompagnement social et d’intégration relève d’une irresponsabilité coupable qui fait peser leur charge sur les plus modestes. La succession des campements résultant d’une filière mafieuse, qui créent des nuisances insupportables dans les quartiers, est la démonstration des effets délétères de ces postures. Elles ne font que des victimes. 

Nous appelons la municipalité à renouer avec une éthique de responsabilité en indiquant avec tous les acteurs concernés la part que la ville peut prendre pour accueillir dans la dignité et des conditions d’intégration satisfaisantes, en remplissant ses devoirs d’humanité avec ses moyens disponibles pour faire face aux situations d’urgence et à cesser de faire croire publiquement que Grenoble pourra loger quiconque se présente à sa porte en étant en même temps conscient d’être incapable de remplir sa promesse.

Alain Carignon, Conseiller municipal et métropolitain, Président du Groupe d’Opposition

Les Conseillers municipaux : Nathalie Béranger (Conseillère régionale), Brigitte Boer, Chérif Boutafa, Nicolas Pinel (Conseiller métropolitain), Dominique Spini (Conseillère métropolitaine)

Groupe d’opposition
Société civile, divers droite et centre

Hôtel de ville de Grenoble
11 boulevard Jean Pain
38000 GRENOBLE

contact@societe-civile-grenoble.fr

NOUS CONTACTER

11 + 8 =

© 2023 Société Civile Grenoble | Mentions légales & Politique de confidentialité