Condamnation : Alain Carignon rappelle Eric Piolle à ses engagements – 25 septembre 2023 (#CMGrenoble)

par | Sep 25, 2023 | Interventions

L’intervention d’Alain Carignon au nom du groupe d’opposition lors du conseil municipal de Grenoble.

Après ce qu’on vient d’entendre, je vais être plus bienveillant, y compris que vos ex compagnons qui ont redit ce que nous disions depuis depuis trois ans. Il est inutile de le répéter puisque maintenant cela concerne une partie du conseil municipal un peu plus large que ce que nous incarnions au début.

Et je serai aussi, monsieur le Maire, plus respectueux des personnes pour ne pas imiter l’attitude indigne que vous avez eu en permanence à mon égard. Et je crois que ne pas vous imiter, c’est aussi une forme de dignité.

Sur ce rendu acte, il y a plusieurs éléments.

La première, évidemment, c’est que nous sommes dans les désignations d’avocats, et donc effectivement, comme il a été dit, il faudra que le conseil municipal sache quel a été le coût des procédures dans cette affaire de la fête des tuiles et de votre condamnation pour favoritisme.

Nous voudrions savoir si vous avez pris la décision de rembourser les frais d’avocat que vous aviez fait prendre en charge par le conseil municipal et auquel notre groupe était le seul à s’être opposé. Mais notre groupe est maintenant souvent rejoint, on s’en félicite. Nous voulons donc savoir si vous allez les rembourser ou si vous attendez d’être condamné à le faire.

J’espère que vous ferez simplement l’honneur au conseil municipal de répondre à ces questions extrêmement précises.

Et puis il y a été fait allusion, plus qu’allusion même, il en a été fait état avec beaucoup de véhémence par vos ex collègues : vous n’informez pas le conseil municipal de votre décision, pour l’instant, de ne pas respecter la charte Anticor que vous avez signé et qui fait effectivement obligation de démissionner en cas de condamnation qui met en cause la probité, ce qui est le cas du du favoritisme dans le code pénal.

Alors qu’une décision de cette importance, Monsieur le Maire, de ne pas respecter une charte que vous avez signé, qui est un manquement à sa parole dont vous vous ne voulez pas débattre, ni devant le conseil, ni devant les Grenoblois, une décision de ce type de rupture, d’une charte et d’une signature, aurait dû figurer dans votre rendu acte.

Pour notre part, nous vous le redisons ici avec fermeté mais dignité. Nous n’acceptons pas ce manquement à la parole donnée de la part du premier magistrat de la ville et nous espérons toujours que votre majorité actuelle, enfin ce qu’il en reste, aura une réaction d’honneur et vous demandera de respecter ce à quoi elle-même s’est engagée.

Groupe d’opposition
Société civile, divers droite et centre

Hôtel de ville de Grenoble
11 boulevard Jean Pain
38000 GRENOBLE

contact@societe-civile-grenoble.fr

NOUS CONTACTER

9 + 4 =

© 2023 Société Civile Grenoble | Mentions légales & Politique de confidentialité