Eric Piolle condamné : le groupe d’opposition demande sa démission – 6 septembre 2023

par | Sep 6, 2023 | Communiqués

La Cour d’Appel de Grenoble a rendu aujourd’hui son verdict pour le procès d’Eric Piolle, qui était accusé de favoritisme après l’attribution de marchés de la fête des tuiles sans appels d’offres à une association ayant participé à sa campagne électorale.

Le Maire de Grenoble a été reconnu coupable, condamné à 8000 euros d’amende avec sursis, confirmant la réalité des faits qui lui étaient reprochés.

Le groupe d’opposition, qui a constitué une demande de partie civile dès la première instance avec son avocat Maître Thierry Aldeguer, se félicite de la décision des juges. Elle confirme le bien fondé de notre combat, souvent mené seul depuis les premières révélations, pour faire la lumière sur cette affaire politico-financière.

Près de 10 ans après son élection, cette condamnation accélère l’heure du bilan Piolle.

Sa mauvaise gestion conduit en cette rentrée à une augmentation massive de la taxe foncière après avoir crevé les plafonds de la dette, et ce sans avoir répondu à aucun des grands enjeux de notre ville ni amélioré le quotidien des Grenoblois.

Jamais un Maire de Grenoble n’aura été aussi isolé. En guerre permanente avec la Métropole pour une querelle de postes et abandonné par 11 élus depuis le début de son mandat, il lui reste la majorité politique la plus faible de l’histoire de notre ville.

Cette condamnation judiciaire achève de confirmer qu’Eric Piolle n’est plus en capacité de demeurer Maire de Grenoble. En application de la charte Anticor qu’il a signée, il n’a d’autre choix que de quitter ses fonctions.

Il est le premier élu EELV condamné dans une affaire politico-financière et le premier Maire dans l’histoire de Grenoble qui va être contraint de rembourser la ville.

Le groupe d’opposition lui demande donc de tirer lui-même, en responsabilité, les conséquences de cette situation. Nous sollicitons également de sa part le remboursement des frais pris en charge par la ville au titre de la protection fonctionnelle.

De notre côté, nous poursuivons notre travail au service de tous les Grenoblois et appelons à l’apaisement du débat pour construire un projet d’alternance à même d’assurer un avenir serein à Grenoble, loin du bruit, de la fureur et de la violence qui caractérisent les années Piolle.

Alain Carignon, Conseiller municipal et métropolitain, Président du Groupe d’Opposition

Les Conseillers municipaux : Nathalie Béranger (Conseillère régionale), Brigitte Boer, Chérif Boutafa, Nicolas Pinel (Conseiller métropolitain), Dominique Spini (Conseillère métropolitaine)

Image libre de droit | Pixabay

Groupe d’opposition
Société civile, divers droite et centre

Hôtel de ville de Grenoble
11 boulevard Jean Pain
38000 GRENOBLE

contact@societe-civile-grenoble.fr

NOUS CONTACTER

7 + 9 =

© 2023 Société Civile Grenoble | Mentions légales & Politique de confidentialité