Jour de la nuit : les dégâts des décisions solitaires de la ville – 13 octobre 2023

par | Oct 13, 2023 | Communiqués

Le groupe d’opposition proteste contre l’interruption des tramways ce samedi 14 octobre à cause du « jour de la nuit ». Les usagers sont les seules victimes des décisions unilatérales de la municipalité qui ont des conséquences sur tout le réseau de la TAG dans la Métropole. 

Grenoble est la seule commune à ne pas prendre en compte le fonctionnement du tram dans l’organisation de cette opération de sensibilisation à « la pollution lumineuse ». Elle ignore les perturbations du réseau, le surcoût pour le contribuable de la mise en place de bus de remplacement, l’insécurité de leur fonctionnement dans le noir pour les piétons et les cyclistes. Elle ne prend pas en compte tous les citoyens en situation de fragilité face aux agressions et vols à l’arraché qui hésitent à sortir dans une ville noire. 

Nous appelons la municipalité à prendre enfin en compte ces facteurs, comme le font d’autres communes, dans l’organisation du « jour de la nuit ». Elle est alertée depuis trois ans et aggrave chaque année la situation au lieu de prendre en compte les problématiques de tous les citoyens.

Alain Carignon, Conseiller municipal et métropolitain, Coprésident du Groupe d’Opposition

Brigitte Boer, Conseillère municipale, Coprésidente du Groupe au Conseil Municipal

Dominique Spini, Conseillère municipale et métropolitaine, Coprésidente du Groupe au Conseil Métropolitain

Les Conseillers municipaux : Nathalie Béranger (Conseillère régionale), Chérif Boutafa, Nicolas Pinel (Conseiller métropolitain)

Groupe d’opposition
Société civile, divers droite et centre

Hôtel de ville de Grenoble
11 boulevard Jean Pain
38000 GRENOBLE

contact@societe-civile-grenoble.fr

NOUS CONTACTER

7 + 3 =

© 2023 Société Civile Grenoble | Mentions légales & Politique de confidentialité