La masse salariale de Grenoble s’alourdit encore – 26 juin 2023 (#CMGrenoble)

par | Juin 26, 2023 | Interventions

L’intervention de Chérif Boutafa au nom du groupe d’opposition lors du conseil municipal de Grenoble.

Monsieur le Maire,

On assiste là à la première déclinaison annoncée de votre prétendu “bouclier social et climatique”. Et elle est pour le moins surprenante : vous souhaitez embaucher à tour de bras. 

Permettez-moi de rappeler quelques faits : lors du précédent mandat, malgré le transfert de compétences et des emplois correspondants à la Métropole, vous avez créé de l’ordre de 150 postes de plus à la ville.

La Métropole a de son côté également créé de l’ordre de 200 postes de plus par rapport aux transferts des communes. Quelle que soit la collectivité, ville ou métro, nous avons manqué le rendez-vous de la mutualisation.

En 2022, vous avez encore créé de l’ordre de 25 ETP supplémentaires. Une décision d’autant plus curieuse que les postes ouverts et non pourvus étaient au nombre de 140 en fin d’année. Peut-être faudrait-il commencer par là.

La moyenne des charges de personnel des villes de la strate de Grenoble est de 708 euros par habitant, alors que nous atteignons déjà 879 euros par habitant. Et vous voilà désormais avec votre volonté de créer 77 postes. 

Je note par ailleurs à l’occasion de cette délibération que vos éléments de langage sur le Plateau s’effondrent. L’adjointe en charge de ce dossier affirmait la main sur le cœur qu’il n’y avait pas de volonté de municipaliser, et pourtant, vous assumez bien vouloir reprendre en régie l’équipement ce qui entraînera des créations de postes supplémentaires.

L’association en charge faisait un travail considérable, reconnu à sa juste valeur par les habitants, mais elle était sans doute trop indépendante et justifiait à vos yeux de creuser les dépenses de fonctionnement de la ville en reprenant la main sur son activité.   

Non seulement vous ne faites aucun effort pour engager des réformes de structure et réduire le poids de la masse salariale, mais en plus vous assumez de l’alourdir. Ne nous racontons pas d’histoire : vous n’améliorerez pas le service rendu aux Grenoblois, ou alors ici et là, ponctuellement, à la marge. 

Car toutes ces créations depuis des années n’ont rien amélioré à la situation de la ville. Vous entendez les critiques des grenoblois tout comme nous. Le problème de fond est un souci d’organisation, d’accumulation de doublons, de missions mal identifiées. Pas un problème de nombre d’agents.

Vos amis de l’ADES aiment d’ailleurs rappeler régulièrement que la masse salariale de la ville avait atteint un plus bas historique sous les municipalités Carignon. Effectivement et nous le revendiquons : je vous mets au défi de trouver un grenoblois qui pourrait affirmer que le niveau de service était moindre à l’époque. 

Nous vous avions proposé à l’occasion du vote du budget le lancement d’une procédure d’identification de tous les doublons de services Ville/Métropole, d’un plan de mutualisation des services, et la mise en place d’une gouvernance unique par mission entre la Ville et la Métropole. Vous avez refusé ces propositions et nous le déplorons.

Car en réalité, il est possible de faire beaucoup mieux avec moins. Mais cela réclame de sortir de votre logique de facilité qui consiste à empiler les postes. De revoir, en partant de la base, l’organisation service par service. 

En poursuivant votre fuite en avant, vous n’aurez abouti à la fin de votre mandat qu’à un seul résultat : l’asphyxie financière de la ville et l’obturation de toute marge de manoeuvre pour vos successeurs, qui auront à agir avec le boulet du poids des dépenses de fonctionnement que vous leur léguez. Et Grenoble ne sera pas mieux armée pour faire face aux défis de 2040 ou 2050 que vous aimez tant invoquer.

Groupe d’opposition
Société civile, divers droite et centre

Hôtel de ville de Grenoble
11 boulevard Jean Pain
38000 GRENOBLE

contact@societe-civile-grenoble.fr

NOUS CONTACTER

15 + 5 =

© 2023 Société Civile Grenoble | Mentions légales & Politique de confidentialité