La Métropole refuse l’accession sociale à la propriété – 29 septembre 2023 (#CMétro)

par | Sep 29, 2023 | Interventions

L’intervention d’Alain Carignon au nom du groupe d’opposition lors du conseil de Grenoble Alpes Métropole.

Monsieur le Président,

Pour nous, l’accession à la propriété des ménages modestes est un angle mort de la politique du logement de la métropole. Quand on regarde les chiffres, si j’ai bien compris, c’est une quarantaine de logements par an entre 2017 et 2022 qui ont été concernés par ce dispositif.

Sur toute la métropole et par délibération, vous avez limité à trente logements par an la vente de HLM dans la métropole. Vous ne voulez pas que les classes populaires et les classes modestes accèdent à la propriété par l’intermédiaire du logement social ?

Car c’est une décision que vous avez prise et qui n’est pas bonne pour eux. Elle n’est pas bonne pour la promotion sociale alors que c’est très important. Elle n’est pas bonne pour les quartiers alors que tous les quartiers qui sortent de terre sont de l’ordre de 50% de logements sociaux et ils posent des problèmes dès l’arrivée des nouveaux habitants.

Les conflits sont très importants. Comme ce sont des logements neufs, ce serait très très important, très positif pour les familles concernées d’en proposer à l’acquisition. Ca permettrait de rééquilibrer les opérations, de rééquilibrer socialement et de permettre qu’elles aient une certaine durabilité et qu’elles permettent aussi à ceux qui sont dans les copropriétés que la valeur de leurs biens ne se dégrade pas aussi vite qu’elle se dégrade dans ces opérations là.

Donc il y a une synergie positive à la fois de promotion sociale et à la fois financière et à la fois d’équilibre social qui existerait si vous aviez un vrai développement de l’accession sociale à la propriété et de la vente de HLM chaque fois que c’est possible, aux occupants bien entendu.

Vraiment, c’est dommage de passer à côté de ça sur tous ces plans. C’est vraiment dommage et regrettable parce qu’on y perd de tous les côtés. On y perd financièrement, on y perd socialement, on y perd pour l’équilibre des quartiers.

Je regarde sur les quartiers de Grenoble, je visite des nouvelles opérations, je me suis rendu à Flaubert récemment, j’ai vu Urban Park et je regarde ce que fait Grenoble. L’habitat moitié privé, moitié public est déjà en difficulté avec des cohabitations mal organisées. Alors que si on commençait d’ores et déjà à vendre une partie des HLM aux occupants, on revaloriserait l’opération. On permettrait à ces personnes modestes d’acquérir, d’accéder à la propriété et on faciliterait l’équilibre social du quartier naissant.

Je cite celui-là, mais c’est pareil sur la presqu’île et ailleurs. Quand on regarde le résultat des opérations et le résultat des quartiers, je ne pense pas que la politique que vous menez délibérément produise des résultats positifs.

Groupe d’opposition
Société civile, divers droite et centre

Hôtel de ville de Grenoble
11 boulevard Jean Pain
38000 GRENOBLE

contact@societe-civile-grenoble.fr

NOUS CONTACTER

6 + 13 =

© 2023 Société Civile Grenoble | Mentions légales & Politique de confidentialité