Le problème des appels à projet – 25 mars 2024 (#CMGrenoble)

par | Mar 25, 2024 | Interventions

L’intervention de Nathalie Béranger en conseil municipal de Grenoble.
  • Pour l’ancien musée de peinture Place de Verdun, la procédure n’a pas abouti. Evidemment : il faudrait 20 millions d’euros au bas mot pour rénover le bâtiment comme le dévoile l’étude que nous nous sommes procurés en saisissant la CADA. L’appel à projet ne pouvait dès lors qu’échouer, car il faudrait un appel d’offres ouvert à de très gros investisseurs pour supporter un tel coût.
  • Idem pour la piscine des Iris, équipement que vous avez fermé en 2015 et qui est devenu une friche. La rocambolesque procédure de Gren de projets a échoué et vous avez finalement laissé le bébé à un collectif d’habitants qui après quelques maigres subventions doit désormais se débrouiller seul pour trouver les millions d’euros nécessaires pour transformer cet ancien espace de fraîcheur en espace de bien-être. La ville se décharge de ses responsabilités sur les citoyens.
  • On attend toujours pour l’orangerie, dont la rénovation a été annoncée en grande pompe pour 2022. Résultat : à la date promise, les travaux n’avaient toujours pas commencé faute de financement. On nous parle maintenant d’une ouverture en 2025 avec des travaux cette année.
  • La villa Clément est elle supposée ouvrir en 2026 avec là encore des travaux prévus à compter de cette année. Pour ce projet aussi, on attend de voir car il a connu des problèmes de financement.
  • Pour l’atelier Meliès, c’est normalement prévu pour cette année.
  • Le Couvent des Minimes a quant à lui obtenu son financement et est désormais ouvert. À ce propos nous attendons toujours la copie du bail accordé au lauréat (le Minimistan) que nous vous avons demandé.
  • Vous étendez désormais Gren’ de projets à la chapelle des pénitents, rue Voltaire. Après avoir laissé dépérir ce bien classé pendant des années, vous montrez que vous n’apprenez pas de vos erreurs précédentes en choisissant une procédure qui va amener à des années et des années supplémentaires d’immobilisme. 
  • Pour le restaurant du musée, après le départ du restaurant “le 5” parce que vous n’avez pas été capable de vous entendre pour le calendrier des travaux. Mixlab, que vous connaissez bien, a été choisi pour le remplacer via une procédure très opaque.
  • Pour le bar-radis à Flaubert, promu avec force moyens par la communication de la ville, et qui espère atteindre, dans 5 ans, 20% des besoins en fruits et légumes du restaurant lui-même. De quoi relativiser un peu l’ambition du projet.
  • Pour le quartier de l’Abbaye, nous en avons parlé au dernier conseil municipal, où vous avez désigné le lauréat d’une consultation pour un très gros projet immobilier, sans vraie mise en concurrence. 
  • On se dirige vers le même système pour le bâtiment qui héberge des services de la ville au 51 rue Mallifaud, sur le parking que vous comptez supprimer. 

Groupe d’opposition
Société civile, divers droite et centre

Hôtel de ville de Grenoble
11 boulevard Jean Pain
38000 GRENOBLE

contact@societe-civile-grenoble.fr

NOUS CONTACTER

6 + 4 =

© 2023 Société Civile Grenoble | Mentions légales & Politique de confidentialité