Une municipalité à la dérive – 23 mars 2023

par | Mar 23, 2023 | Communiqués

L’exclusion de 7 élus de la majorité municipale dont 3 Adjoints au Maire et un Vice-Président de la Métro confirme la dérive sectaire d’Eric Piolle et la brutalité de sa gouvernance révélées par nombre de témoignages y compris de ses plus proches collaborateurs. Émettre un simple avis divergent du Maire devient un crime de lèse-majesté. La hausse massive des impôts contraire aux engagements pris devant les Grenoblois et la vente des bijoux de famille pour boucler l’année budgétaire représentent pourtant une trahison d’une autre ampleur. 

Désormais à la tête de la majorité la plus faible de l’histoire de Grenoble, Eric Piolle se replie sur un noyau dur, fermant la porte à l’intérieur comme à l’extérieur par la décision d’asphyxier le Comité de Liaison des Unions de Quartiers et l’étouffement de toute initiative citoyenne avec des procédures bureaucratiques kafkaïennes.  

À l’heure où ses amis politiques réclament un référendum au plan national, on voit mal comment il pourrait refuser de consulter les Grenoblois sur les alternatives à son budget qui conduit Grenoble dans l’impasse, repoussant de quelques années l’inéluctable faillite. Cette municipalité à la dérive et son Maire Roitelet n’ont  plus aucune légitimité pour imposer leurs diktats.

Alain Carignon, Conseiller municipal et métropolitain, Président du Groupe d’Opposition

Les Conseillers municipaux : Nathalie Béranger (Conseillère régionale), Brigitte Boer, Chérif Boutafa, Nicolas Pinel (Conseiller métropolitain), Dominique Spini (Conseillère métropolitaine)

Groupe d’opposition
Société civile, divers droite et centre

Hôtel de ville de Grenoble
11 boulevard Jean Pain
38000 GRENOBLE

contact@societe-civile-grenoble.fr

NOUS CONTACTER

11 + 11 =

© 2023 Société Civile Grenoble | Mentions légales & Politique de confidentialité